Comment bien choisir son gel douche ?

Aujourd’hui on va parler peau et comment la respecter en commençant par la douche..

Je ne vais pas inventer l’eau chaude en vous disant de bien regarder les étiquettes, je ne vous demande pas de tout comprendre le chinois qu’ils y écrivent mais de lire les grandes lignes.

Première chose, favoriser les gels douche au PH neutre ou entre 5 et 7 (le PH de la peau).

Pour les peaux les plus sèches, les crèmes de douche ou gels surgras (et oui, ils ne sont pas conseillés que pour vos parties intimes)  vous sont recommandés car fort en actifs hydratants idéals pour renforcer la barrière cutanée.

Il est bon aussi de choisir des marques BIO avec des agents lavants d’origine végétale ou compositions plus saines.. Mais ne soyez pas surprise de ne pas vous noyer sous une montagne de mousse ! Ces produits moussent très peu mais lavent très bien ! Ce n’est pas la mousse qui lave (idem pour les cheveux mesdames).

Regarder bien les pourcentages des actifs ! Quand vous lisez qu’un gel douche est au produit X qui va hydrater à fond votre peau, regarder où il se trouve dans la liste des ingrédients : à la fin, sur un infime pourcentage ! Donc autant dire, publicité mensongère..

De façon générale, plus il y a de couleurs ou de parfums, plus il y a d’agents chimiques irritants et allergisants.

Les parabènes ont été retirés des formules depuis les années 2000, sauf que depuis, ils ont été remplacés par d’autres conservateurs qui sont encore plus nocifs ! Merci du cadeau les gars

Si la glycérine arrive dans la première ligne de la composition, le produit est plus doux et plus hydratant. Plus la glycérine est en haut de la composition, plus elle a de chance d’être fortement dosée et est donc bénéfique pour la peau.

Ingrédients à éviter dans un gel douche

– Methylchloroisothiazolinone et/ou methylisothisolinone : conservateurs couramment utilisés pour remplacer les parabènes et reconnus pour être très allergisants

– Lodopropyl : conservateur qui va libérer de l’iode pendant l’utilisation et qui peut entraîner un dysfonctionnement de la thyroïde qui agit notamment sur l’humeur, la croissance et la sexualité.

– Tous les dérivés de parabènes (seuls les plus dangereux ont été retirés) : Facile à reconnaitre car le nom du composant se termine par -paraben.

– Sodium Lauryl Sulfate ou Ammonium Lauryl Sulfate : deux tensioactifs qui font mousser le gel douche. Ce n’est pas la mousse qui lave j’ai déjà dit ! Au contraire, c’est un signe que vous le gel douche est sûrement trop agressif. Préférez le Sodium laureth sulfate beaucoup plus doux.

– Les parfums et colorants de façon générale.

Les sigles à éviter pour l’achat de son gel douche

Voici une astuce pour  les repérer assez facilement :

EDTA : c’est un acide qui stabilise les émulsions. Il est fortement décrié et à forte dose c’est un poison mais il est utilisé à faible dose en cosmétique. Il est souvent remplacé par son équivalent autorisé en bio, le Tetrasodium glutamate ou simplement de l’acide citrique (du citron) ou de l’acide phytique, extrait de plantes.

DEA, MEA,TEA : ce sont les éthanolamines, qui favorisent la mousse et le côté crémeux, mais sont suspectés d’éventuellement interagir avec d’autres composants chimiques pour former des nitrosamines cancérigènes — on ne mélange donc pas le gel douche avec un autre produit.

PPG, PEG : ce sont des polyéthylènes glycol, suivi d’un chiffre, 7 par exemple (PEG-7 donc) ; c’est un tensio-actif très doux, mais pas écologique du tout… C’est doux pour la peau, mais pas pour la planète, à vous de choisir. En début de composition, ce sont des tensio-actifs, en fin de composition, ce sont des émulsifiants.

BHT : un antioxydant donc un conservateur, plutôt présent dans les huiles de douche.

DMDM hydantoin : un libérateur de formol (un formaldéhyde) utilisé comme conservateur, très fréquent dans les gels douches et shampoings.

Le point commun entre ces divers composants, c’est qu’ils sont facilement repérables dans une composition car ils sont toujours écrits en majuscules. A vous de bien les repérer.

Quand vous voyez beaucoup de sigles et de chiffres, méfiez vous, cela signifie que le produit n’est pas très écologique.

Voici les marques à privilégier en grande surface :

  • SANEX
  • NATURÉ MOI (j’ai déjà testé leurs produits ici)

Mais n’hésitez pas à vous fournir dans un magasin bio, où les produits seront plus doux pour votre peau, ou bien carrément, à fabriquer votre savon vous même (retrouvez de nombreuses recettes sur Aromazone).

Et les odeurs ? 

Qui n’a jamais renifler un gel douche en supermarché ? Quitte à finir avec du produit sur le nez… Du coup, vous l’aurez compris, il faut favoriser les gels douches au parfum naturel, on évite les parfums du type « madeleine », « barbe à papa », je ne cite pas le nom mais vous m’avez comprise.. Si c’est l’odeur qui vous plait, appliquer plutôt une crème hydratante (toujours avec une bonne compo) plutôt qu’un gel douche qui embaume la salle de bain !

On a fait le tour, maintenant à vous de jouer si vous voulez prendre soin de vous tout en respectant votre peau et la planète !

signature blog 

Commentaires

commentaires

Partager: